Suite au lancement le 27 novembre 2019 par le Gouvernement du Gabon et la DUE du projet «Cap sur l’autonomisation des jeunes au Gabon» financé par l’Union Européenne (UE) à hauteur d’environ 3,2 milliards FCFA (5 millions d’euros), la DUE a procédé le 1er avril à la signature d’une subvention avec JA GABON, choisie par le Gouvernement gabonais pour la mise en œuvre de ce projet. A la faveur de la lutte contre le chômage, cette convention va permettre à 16.000 jeunes Gabonais d’accéder à des formations de qualité, et ainsi de développer l’emploi et l’auto-emploi, grâce à la mise en place d’un réseau d’incubateurs à l’échelle nationale.

Ce financement est-il une opportunité pour JA GABON de former et de lancer mieux d’accompagner  aussi les jeunes gabonais  dans le secteur de  la logistique et les transports ?

En effet, le secteur de a logistique et des transports ,pilier du développement économique et sociale du Gabon, demeure un secteur stratégique  qui a beaucoup d’avenir au Gabon avec  des d’opportunités que ces jeunes peuvent  saisir.

Offrir aux investisseurs internationaux et nationaux des ressources humaines et matériels donc un cadre d’attractivité, passe indispensablement par  la formation des ces jeunes gabonais  aux métiers de la logistique et des transports et par la fournitures des moyens techniques et financiers pour créer et développer des entreprises locales spécialisées dans la logistique et les transports.

Le secteur de la logistique et des transports est un important vecteur de croissance au Gabon  par conséquent doit faire l’objet d’une des priorités dans les projets et programmes de JA GABON c’est à dire être inscrit au cœur même de sa politique générale visant à accompagner les jeunes gabonais.

Julus AGAYAS

Directeur de la publication

Laisser un commentaire