AVIS D’APPEL INTERNATIONAL A MANIFESTATION D’INTERET-N° 4/ AUDIT/ TRAVAUX / TRANSGABONAIS/ 2020

13

Les études menées sur l’état de l’infrastructure ferroviaire du chemin de fer Transgabonais ont mis en évidence, entre autres, la formation de plus de 37 zones instables entre Owendo et Franceville. Ce mauvais état de l’infrastructure impacte négativement le trafic ferroviaire et conduit à une faible productivité du concessionnaire COMILOG à travers sa filiale SETRAG. Cette situation a conduit le Gouvernement gabonais à lancer en 2016, un vaste programme, de réparation de ces zones instables, dénommé Plan de Remise
à Niveau (PRN) du chemin de fer Transgabonais. Il est étalé sur sept (7) ans pour un montant, global de plus de 14 milliards de FCFA hors taxes, financé conjointement par l’Etat gabonais et l’Agence Française de Développement.

Audit des marchés des Travaux de renforcement des zones instables du chemin de fer Transgabonais

Laisser un commentaire