En application du principe de réciprocité, le Gabon et le Sénégal ferment leurs frontières aériennes aux pays de l’Union Européenne (UE) après que celle-ci ait exclu la quasi-totalité des pays africains de l’autorisation à voyager vers son espace.

A compter du 15 juillet prochain, les touristes du monde pourront à nouveau envisager des vacances au Sénégal, une destination ouest-africaine très prisée, à l’exception des ressortissants des pays l’Union européenne (UE), a annoncé mercredi soir le ministre du Tourisme, Alouine Sarr dans une note publiée sur la page Facebook du ministère. L’Etat sénégalais a décidé d’appliquer le principe de réciprocité en fermant ses frontières aériennes aux ressortissant de l’espace Schengen. « Le principe de réciprocité sera applicable à tous les pays ayant pris des mesures à l’encontre du Sénégal », précise la note ministérielle.

Lire la suite ICI

Laisser un commentaire