Dix passagers clandestins ont été débarqué à bord d’un navire de fret de la Compagnie Nationale de Navigation Intérieure et internationale (CNNII) au port de port gentil, capitale économique.

Les responsables de cette compagnie maritime ont communiqué sur les faits qui violent l’Arrêté No. 022/2020/MTEIH du Ministre des Transports, de l’Equipement, des Infrastructures et de l’Habitat en date du 20 mars 2020, porte réglementation temporaire des transports routier, ferroviaire, aérien et par voie d’eau, pour cause de prévention contre l’épidémie de COVID-19, en République Gabonaise.

Selon Boris Mba OKEY, responsable de la communication de la CNNI « dix passagers clandestins ont été retrouvés à bord (…) les autorités administratives et judiciaires étaient sur le site (…) et ce jour même une réunion de crise a été prise par la direction générale  et au sortir de cette réunion des mesures conservatoires ont été prises ».

Il faut préciser qu’à leurs débarquements au port d’arrivé, les dix passagers ainsi que les membres de l’équipage du navire ont été directement transférer à l’hôpital central ntchengué de la capitale économique pour prise en charge.

Face à cette situation qui tâche l’image de cette structure, la CNNI par la voix de ces hauts responsables ont condamné ces actes qui sont d’une extrême gravité en prenant une série de mesures dont:

  • L’ouverture d’une enquête administrative interne par l’adresse de demandes d’explications aux responsables du site ;
  • Le débarquement à titre conservatoire de l’équipage concerné qui sera présenté, dans les prochains jours, devant un conseil de discipline
  • La désignation d’un nouvel équipage ;
  • Le renforcement des mesures d’inspection des navires par les différents services au port ;
  • La désinfection du navire à Port-Gentil.

Le responsable de la communication de la CNNI a rajouté qu’ « une fois les responsabilités établis, ces responsables seront sanctionnées selon le code du travail ».

Pour l’heure, la CNNI tient rassurer ses clients de la continuité de ses services de fret et non des passagers vers la ville de port gentil conformément aux mesures du gouvernement contre la lutte de la propagation du COVID-19.

La rédaction, Gabon Logistics

Laisser un commentaire