smartcapture
Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe, Ministre Camerounais des Transports et Leon Armel BOUNDA BALONZI, Ministre des Transports Gabonais

C’était en marge de la 66e session extraordinaire du comité des Ministres de l’Agence Nationale pour la Sécurité et la Navigation Aérienne en Afrique et à Madagascar, que les deux pays de l’Afrique centrale, ont signé un accord de coopération en matière de recherche et sauvetage d’aéronefs en détresse. Cet accord de coopération prévoit une assistance mutuelle des deux pays dans le cadre de la recherche et sauvetage d’aéronefs en détresse.

“L’accord qui lie désormais le Cameroun et le Gabon est le résultat d’un long processus qui a débuté en 2016 et qui a abouti à un paraphe de cet accord le 05 juillet 2019. C’est donc pour moi l’occasion de saluer le travail remarquable accompli par nos experts depuis l’ouverture des négociations y relatives. Ce processus n’aurait certainement pas abouti sans la volonté sans cesse réaffirmer de nos deux hautes autorités à savoir leurs excellences Paul BIYA, président de la République du Cameroun et Ali BONGO ONDIMBA, président de la République du Gabon, qui œuvrent résolument au renforcement des relations d’amitié et de fraternité entre leur deux pays” a déclaré Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe, Ministre Camerounais des Transports.

Pour le Ministre Gabonais en charge des transports, Leon Armel BOUNDA BALONZI, c’est le résultat d’un travail de long haleine qui permettra de prévenir et gérer les risques dans le transport aérien des deux pays. “Aujourd’hui nous avons fait un grand pas, nous avons matérialisé un accord important attendu depuis quelques années. Nous pensons que ce que nous avons fait ici, c’est la prévision parce que dans le transport aérien tout peut arriver et un pays seul ne peut pas gérer toutes les situations. C’est pourquoi nous pensons que ensemble nous pourrons gérer les situations qui pourraient advenir. Nous avons anticiper simplement et le Gabon va continuer ce processus avec d’autres pays voisin” a expliqué Leon Armel BOUNDA BALONZI, Ministre des Transports Gabonais.

De façon concrète cet accord définit les modalités de coopération entre le centre secondaire de sauvetage de Libreville et le centre secondaire de sauvetage de Yaoundé, puis de fixer les conditions de mise à disposition, de déploiement et d’utilisation des moyens de recherche et de sauvetage des aéronefs, tel que prescrit par l’annexe 12 de l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI).

Pour Claire Josette OBAME EDOU, Conseiller en charge des Transports du Gabon, “Signé un accord c’est très bien, mais le faire vivre c’est le plus important. L’accord prévoit que tous les trois ans il faudrait que les deux pays puissent faire des exercices parce que nous devons être prêts à réagir à chaque fois qu’il y a un évènement de grande importance qui nous arrive. Je souhaite vraiment que nos deux pays puissent se mobiliser pour que les simulations puissent se faire grandeur nature et c’est cela qui permettra que les techniciens et tous les experts soient toujours prêts à répondre à la réalité du moment.”

La Rédaction Gabon Logistics

Laisser un commentaire