INTRODUCTION

L’audit Interne examine, réévalue les risques inhérents aux processus, durant cette période de crise. Cette analyse consiste à identifier, évaluer, hiérarchiser et à mettre en place des plans d’actions d’urgences immédiats, à moyen et sur le long terme pour s’assurer de l’atteinte des objectifs.

L’avènement du Covid-19 a généré des incertitudes et d’importantes anomalies qui exigent l’adoption de nouvelles approches. Pendant l’élaboration des calendriers annuels, semestriel, ou trimestriel d’audit, l’évaluation des risques pandémiques ne laissait pas présager une telle catastrophe.

Au regard des changements dans l’environnement de contrôle, la chaîne des informations financières, les nouvelles normes applicables aux moyens de lutte contre le virus, les modifications dans certaines lois et réglementations, les changements des procédés de travail et de transaction, les auditeurs ne pourraient-ils pas faire des ajustements dans leurs méthodes ou procédures ? Ne devraient- ils pas utiliser de nouvelles ressources ou moyens technologiques ?

IDENTIFIER, ÉVALUER LES RISQUES INHÉRENTS AUX ACTIVITÉS : COMPRÉHENSION DE L’ORGANISATION ET DE SON ENVIRONNEMENT

● Les Managers doivent procéder à l’analyse de l’impact des risques émergeants survenus en raison de
l’épidémie.
● Procéder à la réévaluation des risques identifiés avant l’apparition du virus.
● Réévaluer les effets de la pandémie sur l’environnement de contrôle des activités quotidiennes de
l’organisation.
● Veiller au contournement des contrôles.
● Modifier les procédures de contrôles pour maîtriser les risques significatifs

RÉPONSE DE L’AUDITEUR À L’ÉVALUATION DES RISQUES

● Procéder à la modification des réponses planifiées découlant des impacts précédents.
● Revoir les processus de clôture des États Financiers.
● L’évaluation générale de la présentation de ces états financiers.
● Évaluer les Audits et l’efficacité des plans d’actions à intervalles réguliers et très réduits.

VÉRIFICATION DES ESTIMATIONS COMPTABLES

● L’auditeur doit avoir un regard attentif sur la modification des facteurs réglementaires relatifs à la
comptabilité.
● S’assurer que les hypothèses formulées sont en adéquation avec la situation actuelle.
● L’auditeur devrait vérifier la fiabilité et la pertinence des données utilisées.
● L’impact de l’évolution des facteurs risques inhérents et des risques résiduels.

LES ÉVÉNEMENTS ULTÉRIEURS OU LES ÉCHÉANCES À VENIR

● Nous devons prendre en compte les modifications du calendrier et des planifications, les décalages des
délais de Reporting, qui auront un impact significatif sur la période de diffusion des États Financiers et les
rapports d’audits.
● Procéder à l’évaluation des événements postérieurs liés au Covid-19 et s’assurer qu’ils ont été relayés dans
les états financiers conformément aux dispositions des référentiels.

LA CONTINUITÉ D’EXPLOITATION

● Examiner l’impact de la pandémie sur l’évaluation de la continuité d’exploitation.
● Refaire l’analyse de l’utilisation de la base de donnée de la continuité d’exploitation pour préparer les états
financiers.

CONSIDÉRATION PARTICULIÈRE POUR LES AUDITS DES ÉTATS FINANCIERS DES GROUPES

● Revoir les procédures mises en place par l’entreprise mère dans le cadre des Audits des filiales.
● Diffuser les nouvelles dispositions relatives aux Audits des groupes vers les filiales.
● Examiner minutieusement les Audits réalisés par les Auditeurs des filiales pour s’assurer que les
changements ont été pris en compte.

FORMULATION DE RAPPORT SUR LES ÉTATS FINANCIERS EN INCLUANT LE CONTEXTE DE CRISE

● Définir les domaines qui nécessite des preuves supplémentaires d’audit relative à la situation de l’épidémie.
● Déterminer les risques générés par le Covid-19, les plans d’actions pour les maîtriser.
● L’impact des lois et réglementations en vigueur sur les état financiers.
● Préciser toutes incohérences entre les informations diffusées et dans les états financiers concernant
l’impact de développement résultant du Covid-19.
● Refaire la cartographies des risques.
● Prévoir l’analyse de l’efficacité des actions mis en œuvre face au contexte de crise.
● Anticiper sur les risques résiduels.

CONCLUSION

En définitive nous devons nous assurer que les différents pilotes des processus ont conscience des enjeux. La Direction d’audit interne devrait prioriser les missions, et commencer par les processus les plus risqués pour maîtriser les impacts négatifs lié au Covid-19. L’auditeur interne à un rôle essentiel dans ce contexte car il doit faire des analyses approfondies de la situation actuelle.

Plusieurs questions demeurent cependant, les contrôles clefs mis en place permettent-ils de faire face aux défis quand on sait que la pandémie gagne du terrain ? Quels contrôles supplémentaires devrons nous mettre en œuvre ?

Mitch Lewys ROCKENJOWA
Manager Audit, Risques, Contrôle Interne, ISS Afrique S.A

Laisser un commentaire