L’offensive de Bolloré pour remporter un contrat de sous-traitance avec Assala Energy a provoqué la mise sur la touche de la filiale gabonaise d’Onstream  partenaire historique d’Assala.

Bolloré Transport et logistics (BTL), filiale du Géant français Bolloré (transport, logistique, communication), a sorti les gros moyens pour remporter en fin juillet un contrat de quatre ans pour assurer les transports légers du pétrolier Assala Energy. Deuxième producteur du Gabon après Perenco, Assala est détenu par Carlyle International Energy Partners (CIEP). Selon nos informations, Bolloré a damé le pion à la compagnie Petrogas Gabon, poids lourds du marché logistique gabonais et titulaire du contrat depuis un an et demi. BLT, va notamment fournir à Assala une centaine de véhicules de transport léger flambant neufs destinés aux opérations pétrolières. La firme partage ce contrat avec la société de location de véhicules EAAA du Gabonais François Cardot.

Petrogas, qui appartient à Onstream Group, Société parapetrolière néerlandaise du Français Rémi Maari, gardera la main sur des contrats de fournitures de grues et de poids lourds pour Assala. Les activités de Petrogas au Gabon sont gérées par Jean Baptiste Taormina qui est également responsable de la filière mozambicaine du groupe (Africa Intelligente du 26/02/19).

Assala Energy opère cinq permis au Gabon (Rabi Kounga II, Toucan II, Bende M’Bassou Totou II, Koula/Damier et Gamba /Ivinga) et possède également des participations sur Atora, Avocette, Coucal et Tsiengui. En 2019, la firme a acquis trois nouveaux permis d’exploitation onshore (Mutamba-Iroru II, Nziembou II et Ozigo II), situés dans les périmètres des champs de productions et des infrastructures existantes d’Assala. La firme a cependant été freinée dans ses activités par la pandémie de Covid-19 et les restrictions de déplacement

Source: (Africa Intelligence du 05/06/20).

Laisser un commentaire