D’après les chiffres de la Direction générale de l’économie et de la politique fiscale (DGEPF), la production totale de manganèse a progressé de 24,1 % pour s’établir à 6,67 millions de tonnes.

Le Gabon est en passe de devenir le 1er producteur mondial de manganèse. En 2019, le secteur Mines a évolué dans un environnement caractérisé par la croissance de la production mondiale d’acier au carbone de 3,6 %, atteignant un niveau record de 1 867 millions de tonnes. Cette évolution a été soutenue par une forte demande en Chine (+8,3 %) tirée, elle-même, par les marchés de la construction et des infrastructures. Dans le même temps, la production a reculé dans le reste du monde (-1,3 %), notamment sur le marché européen (-5,1 %), tandis que l’Inde a noté une hausse (+1,8 %). Un contexte favorable donc, l’industrie minière nationale ayant enregistré des performances exceptionnelles en 2019, avec des records de production pour deux opérateurs (Comilog et Nouvelle Gabon Mining). D’après les chiffres de la Direction générale de l’économie et de la politique fiscale (DGEPF), la production totale a progressé de 24,1 %, pour s’établir à 6,67 millions de tonnes.

Cette embellie est liée aux améliorations opérationnelles sur les sites miniers, suite à l’utilisation d’un nouveau procédé de traitement à sec du minerai, et au renforcement des capacités de production du gisement de Biniomi, près de Franceville.

Maxime Serge MIHINDOU

Laisser un commentaire