Lors du conseil des ministres du 16 mars 2020, le ministre des transports, de l’équipement, des infrastructures et de l’habitat, M. Leon Bonda Balonzi a présenté au conseil des ministres, qui les a entérinés, un (1) projet de loi et trois (3) projets de décret.

Le projet de loi porte sur la création du Fonds Autonome National d’Entretien Routier, en abrégé FANER. Ce texte vise la mise en place d’un mécanisme de financement sûr, fiable et pérenne, garantissant une disponibilité immédiate des ressources et un paiement rapide et régulier des entreprises engagées dans l’entretien routier.

A ce titre, le FANER est un établissement public à caractère industriel et commercial doté de l’autonomie administrative et financière.

Le FANER a pour mission d’administrer les ressources et d’exécuter les dépenses relatives à l’entretien du patrimoine routier national.

Le FANER comprend :

– un Conseil d’Administration ; – une Direction Générale.

Pour ce qui concerne les trois projets de décret, ils portent tous Déclaration d’Utilité Publique.
Le premier, relatif à un terrain situé au lieu-dit « KINGUELE AVAL », dans le département du Komo, Province de l’Estuaire, et est destiné à la construction d’un aménagement hydroélectrique.

Le deuxième, concerne le lieu-dit « DIBWANGUI », situé dans le département de la Louetsi-Wano, Province de la Ngounié, et est destiné à la réalisation d’un projet hydroélectrique par la société LOUETSI HYDRO.

Le troisième projet de décret concerne le lieu-dit « NGOULMENDJIM », dans le département du Komo, Province de l’Estuaire, et est destiné à la réalisation par la société ASOKH ENERGY d’un projet hydroélectrique.

Source : communiqué final du conseil des ministres

Laisser un commentaire