Le ministre en charge Ministère des Transports, Equipements et de l’Habitat, Léon Armel Bounda Balonzi a rencontré pour la deuxième fois les acteurs du secteur des transports aériens.

Au centre des discussion, les compagnies aériennes que sont : SOLENTAS AVIATION GABON (Implantée au Gabon depuis 2001 et initialement spécialisée dans le transport de fret et la location d’avions dans toute la sous-région) et NATIONAL AIRWAYS actuellement cloués au sol depuis un certain temps au regard du non aboutissement du processus d’immatriculation paralysant ainsi leurs activités commerciales.

“On a réussit à sortir une compagnie de sa situation ou un avion a naturellement été inscrit sur le registre gabonais d’immatriculation des aéronefs civils , pour l’autre compagnie évidement on est encore en négociation avec leurs partenaires pour voir dans quelle mesure , on va essayer d’alléger la procédure d’immatriculation afin que l’on arrive à cette solution heureuse qui permettrait aussi de pouvoir voir la deuxième compagnie dans le ciel gabonais” a déclaré Camille MAKOUMBOU, Directeur de la Navigabilité à l’Agence Nationale de l’Aviation Civile/Gabon.

Face à un secteur du transport aérien au Gabon fortement impacté par la pandémie COVID-19, l’Agence Nationale de l’Aviation Civile (ANAC), les opérateurs économiques du secteur et le Ministre de tutelle conjuguent leurs efforts dans l’intérêt de sauvegarder la cohésion sociale , les emplois et le développement du secteur.

“Nous avons demandé à Monsieur le Ministre de prendre des décisions assez rapidement parce que le secteur, l’unité de mesure en terme de coût dans le domaine aéronautique est très élevé. Plus le temps passe et plus on se précipite vers la fermeture des entreprises avec derrière la perte d’emploi direct de près de 1000 Gabonais, c’est le cas actuel et c’est inacceptable” a souligné Jean-Luc OZOUAKI, Secrétaire Général de l’Association des Transporteurs Aériens du Gabon.

Notons au passage que pour relancer l’activité économique du secteur du transport aérien au Gabon, le gouvernement Gabonais a autorisé l’augmentation de la fréquence des vols de transport des passagers à compter du 01 septembre 2020.

La rédaction Gabon logistique

Laisser un commentaire