Après la fermeture provisoire des frontières avec la guinée équatoriale et le Cameroun, la fermeture des établissements supérieurs (publics et privés), l’interdiction formelle des rassemblement personnes sur toute l’étendue du territoire, la suspension des visas touristiques “en provenance des zones les plus infectées, à savoir l’Union européenne, la Chine, la Corée du Sud et les Etats-Unis” , le gouvernement Gabonais dans un communiqué du ministère de la Communication recommande une utilisation rationnelle des transports en commun.

En effet, le Gouvernement recommande à l’ensemble de la population de « n’utiliser les transports publics que pour les déplacements indispensables ».

Il faut rappeler que le Gouvernement Gabonais a mis en place un comité de pilotage de gestion de la pandémie sur le coronavirus présidé par M. Julien Nkoghe Bekalé, Premier Ministre et qui va axé ses actions sur le renforcement des structures sanitaires et de surveillance.

Avec ces nouvelles mesures prises par le gouvernement, qu’elles actions concrètes seront mises en place dans les société de transport urbain et interurbain au Gabon ? Quelles procédures de gestion de parc seront mises en place  afin de préserver la santé des populations ? Quelles stratégies de rentabilité adoptées pour les entreprises de transports urbain et interurbain  au Gabon en cette période de crise sanitaire ?

La rédaction, Gabon Logistics

Laisser un commentaire