27 C
Libreville
mercredi 27 octobre 2021

Gabon: les exportations en 2020 ont représenté 53,4% du PIB du pays

Selon la note de conjoncture sectorielle du dernier trimestre de l’année 2020 de la direction générale de l’Economie et de la politique fiscale ( page 43), le commerce extérieur du Gabon a été impacté par le ralentissement du commerce mondial. Les échanges commerciaux ont reculé de 5,5% à 4 330 milliards de FCFA, sous l’effet de la baisse simultanée des exportations (-3,9%) et des importations (-9,1%). A fin décembre 2020, les exportations gabonaises ont représenté 53,4% du PIB en 2020, contre 54,6% en 2019. 

C’est de la note de conjoncture sectorielle de la Direction générale de l’économie et de la politique fiscale que l’on apprend au terme de l’année 2020 que les échanges commerciaux du Gabon qui constituent au moins la moitié du PIB du pays ont reculé de 5,5% à 4330 milliards de FCFA.

Le Produit Intérieur Brut ( PIB) est un indicateur économique qui permet de mesurer la production économique intérieure réalisée par un pays. Le PIB, comme indicateur de production de richesse rend possible le classement des pays des plus riches au moins riches. En Afrique grâce à leur PIB, le Nigeria, l’Afrique du Sud et les pays du maghreb sont toujours dans le top 5 avec notamment un PIB de 447,01 milliards de dollars pour le Nigéria qui était encore premier en 2019. 

En 2019, le Gabon occupait la 22ème place du classement africain avec un produit intérieur brut de 17,80 milliards de dollars, derrière la République Démocratique du Congo (13eme, avec PIB de 46,12 milliards de dollars) ou encore le Cameroun ( 15eme, avec un produit intérieur brut de 40,13 milliards de dollars). 

Le PIB du Gabon est assez dépendant des exportations et des échanges commerciaux du pays. Ces exportations représentaient 54,6% du PIB en 2019. Il s’agit de la moitié du Produit Intérieur Brut du pays. Il est donc aisé de comprendre que si les échanges commerciaux du Gabon sont impactés négativement, le PIB régressera. En fin 2020 la note de conjoncture sectorielle, qui chaque trimestre fournit un diagnostic sur l’économie gabonaise, a indiqué que les exportations gabonaises ont représenté 53,4% du PIB en 2020, une baisse par rapport à l’année précédente. 

Mais encore, l’économie du Gabon est très dépendante de l’exploitation de ses ressources naturelles ( pétrole, minerai, uranium). Entre 2010 et 2014, le secteur pétrolier a représenté, en moyenne, 80 % des exportations, 45 % du PIB et 60 % des recettes budgétaires. En 2020, le secteur pétrole a représenté 37,7% du PIB et 70,5% des exportations totales du pays; une autre baisse. 

En ces périodes de COVID 19, « malgré la baisse de la production et des exportations pétrolières (-0,8% et -6,9%), certaines branches d’activités du secteur primaire maintiennent leurs tendances haussières, telles que le gaz naturel (+10,2%), le manganèse (+24,1% de production et +41% pour les exportations), l’exploitation forestières (+5,9%) et huile de palme brut (+35,9%) » , pouvait on lire dans la note de conjoncture sectorielle de la direction générale de l’Economie et de la politique fiscale de la fin septembre 2020. 

« Malgré ces tendances, la balance commerciale est restée excédentaire, en légère progression de 0,5%, suite à une baisse des importations plus importante que les exportations », a tenu à rassurer la Direction générale de l’économie et de la politique fiscale.

En matière d’échanges commerciaux, la Chine demeure le premier partenaire du Gabon, avec un volume d’échanges estimé à 2137,5 milliards de FCFA en 2019. Elle est suivie de la France (410,5 milliards FCFA), la Belgique (229,5 milliards de FCFA) et de Singapour (144,1 milliards de FCFA).

Gabon logistics et transports
gabon logisticshttp://www.gabonlogistics.com
Gabon logistics est le premier portail web spécialisé en logistique et transports du Gabon. Site web édité par LE GROUPE GABON LOGISTICS ET TRANSPORTS.

Derniers Articles

Articles similaires