27 C
Libreville
mercredi 27 octobre 2021

Gestion logistique : La mairie de Libreville est-elle en manque d’acheteurs et de logisticien(e)s qualifiés ?

La mairesse de Libreville, Christine Mba Ndutume épouse Mihindou a entamé hier, lundi 20 septembre, une série de travail à Paris avec la société Oberthur Solutions. L’objectif visé est de faire face à la pénurie de timbres, contrôler la demande et faire barrage aux falsificateurs. Une visite de travail en France qui annonce dans les prochaines semaines l’exportation vers le Gabon de 200.000 timbres municipaux.

Avec les nombreux problèmes que connaissent la ville de Libreville comme la gestion des ordures ménagères, l’éclairage public , l’accès à l’eau potable ,l’éducation,  la santé et l’épanouissement, l’amélioration du cadre de vie des populations des quartiers sous intégrés,la mairesse de Libreville, Christine Mba Ndutume épouse Mihindou, a semble -t-il décidé, elle-même, de  piloter et gérer, de bout en bout , les activités liées aux achats et à la logistiques de la mairie de Libreville. 

Une mission à l’étranger au frais du contribuable qui nous conduit à nous interroger si  la mairie de Libreville est-elle en manque d’acheteurs et de logisticien(e)s qualifiés  ? 

Plutôt que de chercher à répondre aux besoins pressant des populations donc de à se concentrer sur ses missions principales et délégué ces tâches au personnel qualifié en la matière, acheteurs, logisticiens, financiers, qualiticiens, juristes de la mairie de Libreville ou une centrale d’achat pour optimiser les Coûts financiers dans son budget… la mairesse de Libreville semble vouloir tout faire, tout gérer, tout négocier, faire tout , toute seul, sauf se focaliser  à apporter des solutions concrètes visant à répondre aux besoins urgents des populations de Libreville (lutte contre l’insalubrité, travaux d’assainissement de la capitale, lutte contre la covid-19, régularisation des situations sociales et contractuel du personnel de la mairie).  

Peut-être que si chacun se concentrait un temps soit peu sur  son cœur de métier, déléguait , le Gabon irait de mieux en mieux…

Article précédentun Acheteur confirmé
Article suivantUn Directeur Logistique
Henry Bertrant
Henry Bertranthttp://www.gabonlogistics.com
Journaliste-Spécialiste en communication digitale

Derniers Articles

Articles similaires