28 C
Libreville
dimanche 13 juin 2021

Aviation civile: ADL passée au scanner par la DGAC française

Depuis le 12 mai 2021, la Direction de l’aviation civile française (DGAC) passe au crible les processus de sûreté de l’aéroport Internationale de Libreville à travers une évaluation d’un peu plus d’une semaine. Jusqu’au 23 avril 2021, cette institution de la sûreté française fera un diagnostic de la mise en œuvre des vols entrants.  

La Direction de l’aviation civile française (DGAC) a dépêché un pôle d’experts aux fins de passer au peigne fin les mesures de sûreté mises en œuvre à l’aéroport international Léon-Mba de Libreville (ADL), appelée «Vols entrants»

Cette mission dont le terme est fixé au 23 mai,  a pour but principal de «  nouer et  renforcer les liens de coopération entre la DGAC française et l’ANAC Gabon dans le cadre de l’amélioration continue des performances en matière d’aviation civile, et à créer ainsi un véritable partage d’expériences », a-t-on pu lire chez nos confrères de Gabonreview. 

Au de ce premier objectif, les experts français de la Direction de l’aviation civile française ont à cœur de cerner au mieux, « le fonctionnement de la sûreté à l’ADL et d’évaluer d’éventuelles vulnérabilités pour les liaisons à destination de la France », indiquent nos confrères.

A noter que la DGAC a pour mission de garantir la sécurité et la sûreté du transport aérien. Elle traite de l’ensemble des composantes de l’aviation civile : développement durable, sécurité, sûreté, contrôle aérien, régulation économique, soutien à la construction aéronautique, aviation générale et formation aéronautique.

logistics gabon
logistics gabonhttp://www.gabonlogistics.com
1er portail web de la logistics et des transports du Gabon

Rester connecté

9,779FansJ'aime
51SuiveursSuivre

Derniers Articles

Articles similaires