L’environnement international a été marqué au cours de ces derniers mois par des incertitudes persistantes liées à la propagation de la pandémie de coronavirus et ses conséquences sur l’économie mondiale. En effet, la crise sanitaire liée au nouveau coronavirus, combinant les chocs de demande et d’offre ainsi que le choc sur la confiance des marchés, devraient peser sur l’activité aussi bien mondiale que des différents pays les plus touchés, notamment à travers les dysfonctionnements des chaînes d’approvisionnement.

En effet, sur les marchés internationaux des produits de base, l’indice global des cours des produits de base exportés par la CEMAC a reculé de 3,2 %, du fait surtout, d’une baisse des cours des produits énergétiques (- 10,3 %), des produits de la pêche (- 8 %) et dans une moindre mesure de celle des produits forestiers (- 1,5 %). Par contre, il est noté une hausse des cours des produits agricoles (+10,4 %), et des métaux et minéraux (+ 0,2 %). La contribution des différents produits à l’indice composite des cours des produits de base se décline comme suit : produits énergétiques (- 6,1 points), produits forestiers (- 0,1 point), produits agricoles (3,0 points), produits de la pêche (0,0 point) et métaux et minerais (0,0 point).

Source: Bulletin Economique et Statistique N°06 -Mars 2020, CEMAC

Laisser un commentaire