28 C
Libreville
samedi 4 février 2023

Route: Le trafic des poids lourds sur l’axe Moanda-Bakoumba interdit jusqu’à nouvel ordre

C’est par le biais d’un communiqué de presse ,du 11 novembre 2021,  parvenu à la rédaction de Gabon Logistics et Transports que le ministre des travaux publics, de l’Equipement et des Infrastructures, Léon Armel Bounda Balonzi, a interdit le trafic des poids lourds, jusqu’à nouvel ordre,  sur l’axe Moanda-Bakoumba plus précisément dans la province du Haut-Ogooué pour cause de  glissement de terrain.

« Le ministère des Travaux publics, de l’Equipement et des Infrastructures informe les usagers de la route qu’un glissement de terrain évolutif, survenu le 3 novembre 2021 au Pk 14 de la route provinciale N° 2054 dans le sens Moanda-Bakoumba, fait apparaitre d’importantes fissures dans le corps de la chaussée. Cette situation occasionnant malheureusement la mauvaise tenue de la route, le trafic des poids lourds est par conséquent interdit jusqu’à nouvel ordre », indique  le communiqué de presse.

Les usagers de la route sont appelés au strict  respect des mesures  de signalisation sur cette voie afin de permettre la libre  circulation des véhicules légers. Quant à la réalisation des  « travaux d’envergure de résorption de ce point noir »,ils se feront dans dans les meilleurs délais.

Rappelons que le ministre des  travaux publics, de l’Equipement et des Infrastructures  avait  annoncé la mise en place d’ un plan d’urgence de remise à niveau du réseau routier prioritaire. «D’ici à 2023, 240 kilomètres de routes bitumées supplémentaires seront livrés aux Gabonais», avait déclaré  le ministre des TP dans un entretien accordé au quotidien L’Union.

Pour mémoire, «un glissement de terrain correspond à un déplacement généralement lent (de quelques millimètres par an à quelques mètres par jour) sur une pente, le long d’une surface de rupture dite surface de cisaillement, d’une masse de terrain cohérente, de volume et d’épaisseur variables : quelques mètres cubes dans le cas du simple glissement de talus ponctuel à quelques millions de mètres cubes dans le cas d’un mouvement de grande ampleur pouvant concerner l’ensemble d’un versant».

Henry Bertrant
Henry Bertranthttp://www.gabonlogistics.com
Journaliste-Spécialiste en communication digitale

Derniers Articles

Articles similaires