23 C
Libreville
dimanche 18 avril 2021

Affaire SGTP Mines: un permis d’exploitation et des emploies sauvés

En attente depuis plusieurs mois de la délivrance par le  ministère du Pétrole, du Gaz, des Mines et des Hydrocarbures, du renouvellement de son permis d’exploitation l’ayant contraint à cesser ses activités et à prévoir un plan social, la SGTP Mines vient d’obtenir de la tutelle, le fameux césame. Un document qui permet à cette entreprise gabono-gabonaise, de reprendre ses activités et de sauver par la même, les emplois de plus de 100 compatriotes. 

Le feuilleton entre la SGTP Mines et le ministère du Pétrole, du Gaz, des Mines et des Hydrocarbures vient de trouver son épilogue. La société d’exploitation des mines basée à Mounana, dans le Haut-Ogooué, a finalement obtenu le renouvellement de permis d’exploitation , après quelques mois d’errement. Une situation qui a bien failli livrer à l’extrême précarité des centaines de Gabonais, dont la suspension des activités,  consécutives à la non-délivrance du permis d’exploitation, menaçait directement leurs emploies. 

Alertés sur cette affaire mettant en péril la vie sociale de plusieurs  Gabonais, le ministère des mines et des Hydrocarbures par le truchement de son Directeur général des Mines et de la Géologie, M. Boulingui-Boulingui, rassurait que tout sera mis en oeuvre par éviter que des pères de familles ne se retrouvent sur le carreaux. « Nous n’allons pas accepter que des familles gabonaises perdent leur seule source de revenus dans cette crise », avait-il déclaré. 

Des paroles que le responsable de la direction des Mines et de la Géologie et partant le ministre de tutelle Vincent de Paul Massassa ont rapidement et de bonne foi, traduit en acte, par le renouvellement du permis d’exploitation à la SGTP Mine, au grand bonheur de la centaine d’employés, et de son gérant Hervé Patrick Opiangah.  

Un dénouement heureux qui permet à l’entreprise susmentionnée de reprendre progressivement ses activités. « Le permis d’exploitation nous a finalement été renouvelé par le ministère des mines que nous remercions au passage pour sa célérité et pour la sincérité de sa démarche en nous délivrant ce document que la SGTP Mines a obtenu après avoir satisfait à toutes nos obligations légales », a indiqué un responsable de ladite société joint au téléphone depuis Mounana, par la rédaction de Gabon Logistics et Transports. 

Tout est bien qui finit bien pourrait-on dire, dans cette affaire qui avait contraint le traditionnel et incontournable « Pour moi quoi… Makaya » à faire un billet satirique pour dénoncer l’attentisme et l’inertie du gouvernement qui était plus enclin à faciliter les activités des entreprises étrangères au détriment des celles dirigées et fondées par des Gabonais. Le gouvernement vient de lui donner la preuve par trois que les entreprises gabonais sont toutes aussi importantes.

Tout comme l’avait rassuré le Directeur général des Mines et de la Géologie, M. Boulingui-Boulingui « Il n’y a aucun problème concernant la SGTP Mines »,avait-il indiqué. 

Rester connecté

9,757FansJ'aime
46SuiveursSuivre

Derniers Articles

Articles similaires