27 C
Libreville
mercredi 27 octobre 2021

Gabon: Les importateurs, distributeurs et réparateurs des instruments de mesure sommés à se faire enregistrer et à obtenir un agrément auprès de l’AGANOR

Le Ministre du Commerce, de l’Industrie, et des Petites et Moyennes Entreprises,Hugues Mbadinga Madiya, a diligenté l’exécution des missions régulières et quotidiennes de Contrôle et Vérification des balances commerciales exécutées par l’AGANOR conformément à ses missions régaliennes. Une action qui s’inscrit  dans le cadre de la lutte contre la vie chère et la garantie de l’équité commerciale.

C’est à travers un communiqué paru sur la page officielle Linkedln que  l’Agence Gabonaise de Normalisation a fait un état de lieu sur le respect de normes en matière d’importation, de distribution et réparation des instruments de mesure. Sur les 7 594 balances commerciales contrôlées en 2020  ,  il en ressort que : «90% ne sont pas conformes à l’activité de commerce» ; «30% ne sont pas conformes à la législation;  « 10% seulement sont admissibles pour l’utilisation dans les commerces».

Des résultats qui ont des lourdes conséquences éconoliques et sociales , parcequ’ils «impactent très lourdement le panier de la ménagère et contribuent à la cherté de la vie» au Gabon.

Face à cette situation, le Directeur Général de l’AGANOR, M.Abdu Razzaq Guy KAMBOGO, à travers ledit communiqué, invite «les opérateurs dont les balances sont jugées non conformes à l’activité ou à la législation à procéder à leur réparation ou remplacement avant le 1er décembre 2021, délai de rigueur avant le début de contrôles plus rigoureux» . De même,ajoute le communiqué de presse, «Les importateurs, distributeurs et réparateurs des instruments de mesure doivent se faire enregistrer et obtenir un agrément auprès de l’AGANOR».   

Pour rappel, l’AGANOR est placée sous la tutelle technique du Ministre chargé de l’Industrie. Elle est dotée de la personnalité juridique et jouit de l’autonomie de gestion administrative et financière. L’AGANOR est l’organisme national de normalisation, d’évaluation de la conformité et de métrologie. Ses activitées sont exécutées dans le cadre de ses missions régaliennes et conformément aux dispositions de la loi n°006/2014 du 28 août 2014 instituant le Système National de Normalisation, du Décret n° 0227/PR/MIMT du 23 juin 2014 portant création et organisation de l’Agence Gabonaise de Normalisation (AGANOR), du Décret n°326/PR/MMIT du 2 juillet 2015 complétant certaines dispositions du Décret 227 et du Décret 85/MEN-MF du 12 avril 1961 portant réglementation du contrôle des instruments de mesure en République Gabonaise.

Henry Bertrant
Henry Bertranthttp://www.gabonlogistics.com
Journaliste-Spécialiste en communication digitale

Derniers Articles

Articles similaires