26.7 C
Libreville
mardi 25 janvier 2022

Gabon Power Company (GPC) lance un appel d’offres sur le segment transport et logistique du projet LNG MBOUMBA II

Créé par ordonnance n°0000002/PR/2012, portant réorganisation du Fonds des Générations Futures (FGF), le Fonds Gabonais d’Investissements Stratégiques (FGIS) est un établissement public à caractère industriel et commercial rattaché à la Présidence de la République. Il est doté de la personnalité juridique et jouit de l’autonomie administrative et de gestion financière.


En sa qualité de mandataire exclusif des participations de l’Etat, le FGIS met en œuvre les objectifs qui lui sont assignés, mouvemente le Fonds Souverain de la République Gabonaise (FSRG) dans la limite des dispositions de la loi, gère le patrimoine généré par son activité ainsi que les participations de l’Etat non expressément attribuées à une autre structure déléguée.


En avril 2020, le Conseil d’Administration du FGIS a été totalement renouvelé et une nouvelle Direction Générale mise en place. Dans la foulée, le FGIS a adopté en 2020, un plan stratégique 2020-2025 qui devrait lui permettre de matérialiser, via des investissements structurants dans des nouveaux segments ou filières spécifiques, la transition du modèle économique gabonais tel que voulus par le Plan Stratégique Gabon Emergent (PSGE) et le Plan d’Accélération de la Transformation (PAT).


C’est dans ce contexte que le FGIS, au travers de sa filiale Gabon Power Company (GPC), souhaite examiner les opportunités de création de valeur autour du torchage du gaz associé dans les champs pétroliers et la raffinerie qui représentait 71% des émissions de carbone au Gabon. Pour information, ce gaz naturel qui avoisine les 2 milliards de m3, est, à ce jour, quasi-systématiquement torché, en l’absence de débouchés commerciaux clairs.


GPC a donc décidé de se pencher plus spécifiquement sur le projet de monétisation du gaz de torche de Mboumba, estimé à environ 70 000 m3 de gaz par jour. Il s’agit de construire une mini-usine de production de Gaz Naturel Liquéfié sur le site de Mboumba avec 3 objectifs stratégiques :


• Soutenir les engagements pris par la République Gabonaise auprès de la communauté
internationale (Banque Mondiale, Cop21 et Accords de Kyoto) ;
• Créer de la richesse pour le FGIS et transférer la technologie clé permettant la monétisation
d’une ressource gaspillée ;
• Créer une image de marque, moteur de la transition et de l’efficacité énergétique au Gabon.
La micro-usine de GNL devra servir à alimenter 4 centrales thermiques de 2 MW à Bitam, Lambaréné,
Fougamou et Mouila. Elle sera construite sur le site de Mboumba, sur une superficie de 12.000m2.

L’ambition affichée est de récupérer, traiter et liquéfier le gaz actuellement torché. Le GNL sera ensuite transporté par barge vers Libreville puis par route vers la centrale thermique d’Oyem qui devra abriter l’usine de regazéification. Une fois gazéifié, le gaz sera brulé dans des générateurs bifuel pour la production électrique.

Henry Bertrant
Henry Bertranthttp://www.gabonlogistics.com
Journaliste-Spécialiste en communication digitale

Derniers Articles

Articles similaires