27 C
Libreville
mercredi 27 octobre 2021

Joël LEHMAN SANDOUNGOUT: «Le secteur transport étant un milieu fortement masculin, les figures féminines ne sont représentées que très faiblement».

Le Directeur Général de TransUrb, Joël LEHMAN SANDOUNGOUT, souhaite que les femmes gabonaises en particulier puissent faire montre de plus d’intérêt pour  les métiers liés au transport public urbain et interurbain de personne. Au sein de l’entreprise Trans’’Urb, dont il a la charge,les femmes ne  représentent que 11% des effectifs. 

C’est dans un entretien accordé à notre confrère Economie Gabon+,  sur la question de la parité Homme-Femme au sein  de la société de transport public urbain de personne, que le dirigeant a répondu en ces termes : « En tant qu’entreprise citoyenne, Trans’Urb soutient, quand elle peut, la promotion de l’approche genre. Cependant, nous constatons pour le déplorer, que le secteur transport étant un milieu fortement masculin, les figures féminines ne sont représentées que très faiblement»

Pour appuyer ses propos, Joël LEHMAN SANDOUNGOUT  rajoute qu’ «En dépit des campagnes de recrutement encourageant les candidatures féminines, TransUrb ne compte dans ses effectifs que 11% de femmes (…) Nous dénombrons qu’une seule femme chauffeur par exemple, dont le visage a d’ailleurs été utilisé lors de notre dernière campagne de recrutement ».

Malgré ces statistiques peu reluisantes, le Directeur général de la Trans’’Urb, garde bon espoir en ce que cette situation dans les mois ou années change et que les femmes occupent à l’instar des hommes une place prépondérante au sein de Trans’Urb. «Les campagnes de sensibilisation dans ce sens vont se poursuivre dans la mesure où les femmes ont l’assurance d’être perspicaces, volontaires et déterminées dans l’accomplissement de leurs missions», a-t-il indiqué. 

Henry Bertrant
Henry Bertranthttp://www.gabonlogistics.com
Journaliste-Spécialiste en communication digitale

Derniers Articles

Articles similaires