Fruit d’un partenariat public-privé, la Trans-gabonaise, une route économique reliant l’Estuaire au Haut-Ogooué en passant par le Moyen-Ogooué, l’Ogooué-Ivindo, et l’Ogooué-Lolo d’une distance de 780 kilomètres.

infrastructure qui permettra aux populations de la province épicentre de la production de manganèse, de rallier Libreville en voiture et non plus uniquement par train comme c’est le cas actuellement.

La construction de la la Trans-gabonaise est considéré comme le deuxième plus grand chantier  après la route Port-Gentil-Omboue devant relier l’Ogooue Maritime à Libreville et où sont construits les 3ème et 4ème plus longs ponts d’Afrique.

Laisser un commentaire