28 C
Libreville
dimanche 13 juin 2021

Reprise des travaux de la baie des rois : Résurrection ou énième fumisterie ?

La construction de l’imposant et féérique projet immobilier du gouvernement gabonais « la baie des rois » est définitivement et à nouveau, une des priorités du gouvernement Ossouka Raponda. Après avoir revu ses ambitions à la baisse en mars dernier en annonçant la livraison de quelques trois immeubles et un centre commercial sur le site d’ici à 2025, la société Façade Maritime du Champ Triomphal (FMCT), chargée du projet, a lancé  récemment, des avis d’appel à manifestation d’intérêt, en vue de trouver des opérateurs capable de construire une promenade sur la zone nord de la Baie des Rois d’une part. Il est question ensuite de trouver des opérateurs capables de réaliser la construction d’un port de plaisance de 150 places et une station de service pour bateaux d’autres part. Retour vers le futur d’un projet lancé il y a 8 ans mais qui n’a jamais connu son épilogue. 

Résurrection ou unième coup d’épée dans l’eau ? C’est la question que nous sommes tentés de nous poser après que ce projet faramineux d’outre tombe , censé être l’un des symboles du « Gabon Emergent » vient d’être exhumé par l’exécutif gabonais. 

Le projet de la Baie des Rois (ex marina 2) initié par Ali Bongo Ondimba en 2012 puis abandonné en 2014 en raison d’un déficit des ressources financières, et stagnant complètement depuis plusieurs années semble en effet être de nouveau d’actualité selon le média en ligne Le Nouveau Gabon. Il fait notamment partie des projets prioritaires du Plan d’accélération de la transformation (PAT) 2021-2023. 

Ce magnifique projet présenté comme l’une des réalisations phares de l’ambitieux projet de société du président de la République Ali Bongo Ondimba « L’Avenir en Confiance » pourrait finalement se matérialiser. « Pourrait », somme nous tentés de le dire, car en interrogeant le passé, il est de coutume que les projets annoncés ne voient jamais le jour. Avancer avec prudence pour les lecteurs avisés de l’actualité gabonaise est donc un crédo. C’est au Gabon, un cas connu de notoriété publique. 

Insigne et idéogramme du concept Gabon Emergent à l’horizon 2025, ce projet revisité promet à terme, plusieurs attractions culturelles,  des espaces commerciaux diversifiés, 500 logements dans un espace de 41000 m2, des bureaux, des hôtels, un aquarium géant, un pôle bus, un parking, une capitainerie et un port de plaisance d’une flotte de 150 bateaux. 

C’est en cette occurrence que le 16 avril 2021, la société Façade Maritime du Champ Triomphal  a lancé un avis d’appel à manifestation d’intérêt en vue de trouver un opérateur capable de réaliser dans la capitale une promenade sur le site de la Baie des Rois, au bord de mer, baptisée «Promenade de la Corniche». Un autre appel à manifestation d’intérêt sur le même site concerne la construction d’un port de plaisance de 150 places (lot 1) et une station de service pour bateaux (lot 2). 

« Le candidat doit justifier d’une expérience de plus de 10 ans dans les prestations similaires et des moyens matériels, techniques adéquats et d’un personnel clé en adéquation avec la mission. Il doit également justifier d’une capacité financière lui permettant de démarrer l’exécution des prestations dès la notification du marché », a précisé le communiqué d’appel à manifestation. 

« Le chien ne change jamais sa manière de s’asseoir »  dit un adage populaire. Par assimilation sur le cas concernant le Gabon, comme lu sur les réseaux à l’annonce de ce projet, il est difficile pour les autorités gabonaises de se défaire de leurs mauvaises habitudes en comptabilisant les éléphants blancs. Reste plus qu’attendre pour voir si le gouvernement pour cette fois va faire mentir les gabonais en infirmant cette légende populaire.  

Rester connecté

9,779FansJ'aime
51SuiveursSuivre

Derniers Articles

Articles similaires