27 C
Libreville
mercredi 27 octobre 2021

Gabon: Le Gouvernement et Wärtsilä signent une convention pour la construction d’une centrale thermique au gaz naturel.

C’est l’un des projets d’Énergie important du plan d’accélération de la transformation de l’économie du Gabon, il s’agit de la construction d’une centrale thermique à gaz qui s’est matérialisé ce mercredi 22 septembre 2021 par la signature d’une convention de concession entre le gouvernement de la république gabonaise et l’entreprise finlandaise Wärtsilä  leader des technologies intelligentes et des solutions complètes de cycle de vie pour les marchés de la marine et de l’énergie.

Destiné à améliorer la fourniture en énergie dans le grand libreville, la construction d’une centrale thermique à gaz à owendo vient de franchir une nouvelle étape avec la signature entre, d’une part, le gouvernement gabonais représenté par le ministre de l’Énergie et des Ressources hydrauliques , Alain-Claude Bilie-By-Nze, la Ministre de l’Economie et des Finances, Nicole Jeanine Lydie Roboty épouse , le Ministre du Budget et des comptes publics Sosthène Ossoungou Ndibangoye, la ministre de la Promotion des investissements ,Carmen NDAO, les responsable du Fond Gabonais d’investissement stratégique et d’autres part, les représentants de la société Wärtsilä.

Le ministre de l’Énergie et des Ressources hydrauliques , Alain-Claude Bilie-By-Nze, la Ministre de l’Economie et des Finances, Nicole Jeanine Lydie Roboty épouse , le Ministre du Budget et des comptes publics Sosthène Ossoungou Ndibangoye ©DR

Une convention de concession pour la construction d’une centrale électrique thermique au gaz naturel ( 60% financé  par Wärtislä et 40% par le Fond Gabonais d’investissement Stratégique) avec une capacité de 120 MW  dont le coût total est estimé à  77 milliards de francs CFA (117 millions d’euros)  va lier l’État Gabonais et la société Orinko, détenue par la compagnie publique gabonaise Gabon Power Company (GPC) et Wärtsilä Development and Financial Services (WDFS). 

«C’est une réforme très importante qui permettra demain de rattraper notre retard dans le domaine de la production d’énergie. Ce projet est parmi tant d’autres qui sont en cours au niveau du ministère et nous travaillons avec le soutien actif de toutes les équipes de la présidence et des départements ministériels sectoriels. Donc c’est un exemple de collaboration au niveau de toutes les administrations impliquées et des partenaires privés». a déclaré le ministre de l’Énergie et des Ressources hydrauliques , Alain-Claude Bilie-By-Nze.

©DR

« Nous remercions chaleureusement les Ministères de l’Énergie et des Ressources hydrauliques, de l’Économie et de la Relance, du Budget et des Comptes Publics et de la Promotion des investissements et des Partenariats publics-privés, sans oublier la Task Force Énergie et Eau pour l’accueil qui nous a été réservé au Gabon. Nous sommes fiers de compter la SEEG, GPC et le FGIS comme partenaires privilégiés dans le cadre de ce projet de centrale électrique. Wärtsilä s’engage à accompagner le Gabon vers la décarbonisation de son secteur électrique en développant des technologies de pointe conçues pour augmenter l’efficacité, promouvoir la fiabilité et garantir les performances opérationnelles à long terme », a commenté Nicolas MATHON, Directeur de développement de projet – Europe & Afrique, Wärtsilä.

Avec la fréquence récurrente des coupures d’électricité que vivent les populations dans la capitale de  libreville, owendo et son agglomération, le projet de construction d’une centrale électrique thermique au gaz naturel, qui prévoit aussi un contrat d’achat d’énergie d’une durée de 15 ans, espérons le, compte apporter des solutions concrètes au secteur énergétique du Gabon.  

Henry Bertrant
Henry Bertranthttp://www.gabonlogistics.com
Journaliste-Spécialiste en communication digitale

Derniers Articles

Articles similaires