29 C
Libreville
samedi 25 septembre 2021

Gabon: Les diplômés en navigation intérieure veulent être intégrés !

Les diplômés en navigation intérieure de l’Ecole Régionale de Kinshasa ont observé un sit in au ministère des transports aux fins de réclamer leur intégration. Trois ans après leur fin de formation et leur retour au pays, ils sont des dizaines de capitaines et mécaniciens formés en navigation intérieure à l’Ecole Régionale de Kinshasa en République Démocratique du Congo (R.D.C)  qui attendent toujours d’être intégrés. 

Des diplômés gabonais qui ne demandent qu’à travailler, rien de nouveau! Dans ce petit pays qu’est le Gabon nombre sont les diplômés qui ont du mal à trouver un travail à valeur de leurs études. Le problème est toutefois beaucoup plus sensible lorsque la filière étudiée laisse peu d’opportunités de débouché. Tel est le cas des étudiants formés en navigation intérieure envoyés par l’Etat gabonais à Kinshasa, qui après formation n’ont pour seule issue que leur intégration au Gabon. 

«Depuis que nous sommes revenus au Gabon en 2018, nous sommes confrontés à un certain nombre de problèmes que nous avons déjà évoqués à travers les courriers adressés aux différentes autorités mais jusqu’alors rien n’a été fait. Ce matin, il était judicieux pour nous, de rencontrer le ministre des transports et le secrétaire général qui nous ont donné des rendez vous. Nous espérons quelque chose de positif après ces rendez-vous », a indiqué l’officier MBENG, Le porte parole du collectif. 

Une position qu’il a ensuite mis davantage en relief en expliquant l’incohérence de la posture dans laquelle il se trouve : « Nous sommes la première promotion que le Gabon a envoyée à Kinshasa pour être formée dans un domaine aussi important que la navigation intérieure. Nous ne méritons pas un tel sort. C’est un appel que nous lançons aux plus hautes autorités afin de régulariser notre situation », a-t-il indiqué.   

Ce n’est pas la première fois que les étudiants ou anciens étudiants de cette filière haussent le ton sur le traitement qu’ils subissent de la part du gouvernement gabonais. On se rappelle au mois d’avril ou mai 2019 déjà, une vidéo avait circulé sur les réseaux sociaux faisant état d’un dédouanement de l’État vis-à-vis de 38 étudiants gabonais admis au concours de la Commission internationale du bassin du Congo-Oubangui-Sangha (CICOS). Cette vidéo qui avait choqué plus d’un présentait les conditions de vie pitoyable de ces enfants du pays dont la majorité étaient à la rue depuis des mois, faute d’assistance.

Si à l’époque le mécontentement de ces étudiants avait interpellé les autorités compétentes, qui dans un communiqué de presse rendu public le jeudi 20 juin 2019, avaient annoncé leur prise en charge effective, l’on espère que le sit-in de ces diplômés qui ne demandent qu’à travailler aura le même échos.

Gabon logistics et transports
gabon logisticshttp://www.gabonlogistics.com
Gabon logistics est le premier portail web spécialisé en logistique et transports du Gabon. Site web édité par LE GROUPE GABON LOGISTICS ET TRANSPORTS.

Derniers Articles

Articles similaires