Lancés en juin 2015 par le roi Mohammed VI et S.E Ali Bongo Ondimba, le centre de formations aux métiers du transport et de la logistique, « sera pleinement opérationnel en fin d’année» a annoncé S.E Ali Bongo Ondimba, président de la République gabonaise dans son adresse à la nation, le 16 août 2020, à l’occasion des 60 ans d’indépendance du Gabon .

« Des mutations en cours de notre économie ont fait apparaitre de nouvelles opportunités sur le marché de l’emploi. Ces nouveaux besoins supposent des compétences particulières. Il importe de mettre en adéquation ces nouveaux besoins avec l’offre de formation et cela dès le plus jeune âge. C’est pourquoi, j’ai décidé, d’un changement de paradigme profond par une meilleure orientation de nos élèves par la promotion du cursus technique et par l’assouplissement des conditions d’obtention des bourses professionnelles. Il s’agit d’offrir à notre jeunesse des formations qualifiantes et réellement en phase avec le marché du travail pour réduire considérablement le chômage. Aucun jeune gabonais ne devra dans les années à venir quitter le système scolaire sans formation qualifiante ou diplômante. Dans un monde du travail en constante mutation et de plus en plus sélectif, il est de notre devoir d’offrir à notre jeunesse les outils nécessaires à leur insertion professionnelle. Faute de qualification, certains ponts générateurs de richesses sont inaccessibles à nos compatriotes. Faute d’alternative nationale, les entreprises ont recours à la main d’œuvre étrangère. Se sont autant d’emploi et d’opportunité qui échappent à note jeunesse alors que celle-ci ne demande qu’à travailler et à s’épanouir professionnellement. C’est pourquoi dans les mois et années à venir, en plus du renforcement des capacités actuelles, plusieurs centres de formation verront le jour. C’est le cas d’une nouvelle école d’infirmières et d’infirmiers qui ouvrira ces portes à Libreville au dernier trimestre 2020, du centre des métiers du transport et de la logistique qui sera pleinement opérationnel en fin d’année, ou encore du centre de formation AVIC au sein de la zone de Nkok et dont la première rentrée s’effectuera en 2021. » a déclaré S.E Ali Bongo Ondimba, président de la République gabonaise

Financés par la Fondation Mohammed VI pour le développement durable à hauteur de 40 millions de Dirham et par l’Office marocain de la formation professionnelle et de la promotion du travail à hauteur de 17 millions de Dirham , ce centre vise à offrir des formations initiales de qualité en phase avec le marché de l’emploi pour les jeunes qui aspirent à exercer dans un de métiers du transport et la logistique mais aussi des formations continues pour des professionnels aguerris. Sur une superficie de 3 hectares, il est situé dans la commune d’Akanda dans le nord de Libreville.

La redaction Gabon Logistics

Laisser un commentaire