27 C
Libreville
mercredi 27 octobre 2021

Maersk Line, Limited en concurrence avec les transitaires avec sa nouvelle stratégie «intégrée».

Les grands transitaires pourraient abandonner Maersk Line, Limited craignant que sa nouvelle activité «intégrée» et sa stratégie «agressive» créent des conflits d’intérêts. La fermeture de Damco et son statut de NVOCC a surpris le marché et fait passer Maersk du statut de fournisseur à celui de concurrent des transitaires. MaerskSpot, le nouveau service de gestion du fret de Maersk s’est emparé de l’activité FAK. Du coup, certains grands transitaires peinent à fournir des tarifs à leurs clients et à gérer leurs portefeuilles. DB Schenker a retiré plus de 90 % de son volume de fret confié à Maersk et l’a transféré à d’autres transporteurs, entraînant la suppression de son statut « key account». Mais Maersk n’est pas la seule à s’intéresser aux activités des transitaires. CMA CGM a récemment acquis CEVA Logistics qui offre des solutions logistiques « end-to-end ». D’autres transitaires suivront-ils l’exemple de DB Shenker? Quelle sera l’attitude de Kuehne+NagelDHL et les autres grands joueurs vis-à-vis de Maersk? quelle sera la stratégie de MSC Mediterranean Shipping Company , Hapag-Lloyd AG, etc?

Armand HOUNTO, Port and Logistics Expert

Gabon logistics et transports
gabon logisticshttp://www.gabonlogistics.com
Gabon logistics est le premier portail web spécialisé en logistique et transports du Gabon. Site web édité par LE GROUPE GABON LOGISTICS ET TRANSPORTS.

Derniers Articles

Articles similaires