Le défi actuel des gouvernements, des organisations, et des entreprises est de s’approvisionner en kit médicaux à temps et de bonne qualité pour lutter activement contre la propagation de la pandémie. Le bilan lié à cette pandémie ne fait que s’alourdir chaque jour avec plus de 872 832 cas recensés et 43 000 décès dans le monde, dont 12 428 morts en Italie, 3 431 aux Etats-Unis et 8 629 décès enregistrés Espagne ,selon les derniers chiffre du site l’internaute.

Causée en partie par l’insuffisance des moyens logistiques, pour la prévention et la prise en charge des personnes comme l’a récemment énoncé le journal le monde dans un article paru le 24 mars 2020 sur son site : « La pénurie de masques, incompétence logistique de l’Etat français ».

Les effets néfastes de la pandémie sur l’économie mondiale, les fermetures d’usines entraînant ainsi les pénuries d’approvisionnement sur toutes la chaîne logistique, nous nous demandons comment les gouvernements, les organisations et les entreprises pourraient ils parvenir à optimiser les moyens logistiques quand le Covid-19 prend de plus en plus de l’ampleur et menace la planète entière ? Ne faut-il mettre en place un système de management de risque supply- chain au sein de toutes ces organisations ?

Le management des risques de la supply chain

Le  Covid-19 a poussé de nombreuses entreprises à réduire leurs activités, suite à une propagation sans précédent de la maladie dans le monde. Plusieurs commandes importantes n’ont pas abouti suite à la réduction des heures de travail, la mutation du mode de travail, la baisse des flux des biens et des personnes à cause de la pandémie.

Nombreuses sont les entreprises en rupture de stock et pour certaines en surstock à cause des mesures préventives et correctives pour réduire les risques de contagion et de propagation de la pandémie .
La congestion des ports, la baisse significative des frets aériens, la pénurie des conducteurs de camion favorisée par la réduction des heures de travail, occasionnant par la suite des retard de livraison.

Cette crise sanitaire met en relief l’importance du management des risques de la supply chain pour atténuer les risques de transport de marchandises, d’optimiser les coûts de productions, de rentabiliser les activités d’une organisation, de maîtriser les pénuries des biens et services.

Recommandations pour atténuer les risques liés au management de la supply chain

Tout d’abord, les entreprises doivent mettre en place, dès à présent, un système de gestion de risque de la supply chain pour l’évaluation les risques inhérents aux activités et en anticipant les risques résiduels pour la continuité d’exploitation. Altérer et renouveler les chaînes d’approvisionnement en ayant divers fournisseurs géographiquement parlant, une panoplie de fournisseurs différents, en procédant à des inventaires de stock régulier.

● Déterminer les principaux fournisseurs ;
● Définir leur capacité en besoin d’approvisionnement ;
● Identifier les risques inhérents à l’activité ;
● Obtenez une visibilité de l’inventaire des fournisseurs ;
● Analyser le traitement du fournisseur en cas de rupture de stock ;
● Faire un plan d’action pour anticiper l’impact sur la chaîne logistique.

Élaborer un système de visibilité sur la chaîne d’approvisionnement pour bien identifier les risques, favorisent une planification fiable de la supply chain. Se Munir des outils nécessaires pour comprendre les états de stocks, et des vastes réseaux logistiques pour rentabiliser les flux des marchandises.

● Avoir une visibilité approfondie sur les statuts des fournisseurs ;
● Analyser l’impact de ses fournisseurs en cas de rupture de stock dans l’entreprise et prévoir des plans de ripostes ;
● Adapter les plans de la supply chain à la situation actuelle ;
● Opter pour une nouvelle stratégie fourniture rare le plus rapidement possible.
Les entreprises ne doivent pas limiter la liste de leurs fournisseurs agréés, au contraire elles doivent avoir un large réseau, et s’assurer que les fournisseurs répondent toujours aux attentes en matière de qualité, prix et délai de livraison.
● Accélérer les relations avec les autres fournisseurs de la liste en partageant avec ces derniers les critères de sélection ;
● Avoir un inventaire plus critique de la part des fournisseurs ;
● Identifier des fournisseurs potentiels dans les régions moins affectées par la pandémie ;
Une visibilité sur les stocks permet d’optimiser les besoins en cours et futurs. Les entreprises doivent procéder à des inventaires de stocks réguliers pour avoir une information et une idée claire de l’état de leurs stocks.
● Mettre en place un système de stocks de sécurité pour atténuer les risques de pénuries.
● Élaborer un plan de mise en place d’un stock stratégique (un stock prévisionnel) des autres fournisseurs en guise de prévention de pénurie ;
● Avoir le calendrier de production des fournisseurs ;
● La fréquence d’expédition des marchandises ;
● Établir des tableaux de bord pour les informations et facilité la prise de décision.

Accompagnement pour la mise en place de ces recommandations ou meilleures pratiques

La lutte contre la propagation de Covid-19 est l’affaire de tous. Elle exige des changements dans nos méthodes traditionnelles, qui sont assez complexes pour les opérationnels.

Partant de ce constat, le cabinet KICT (Koya International Consulting & Training), se propose d’accompagner les organisations et les entreprises dans  la mise en place et l’application des procédures internationales en matière de management supply- chain.

Son accompagnement consiste à déployer un système de management de la supply -chain conforme aux exigences de la norme ISO 28000, pour l’amélioration continue des performances de la chaîne logistique.

Pour cela un management interactif et participatif sera mis en œuvre suivant la méthodologie de la norme :

1. Un diagnostic de l’organisation ;
2. Sensibilisation du personnel ;
3. Formation et coaching ;
4. Des Audits à blanc des systèmes de management de la supply- chain ;
5. Conseils et accompagnement jusqu’à la certification

 

Mitch ROCKENJOWA
Executive Manager KICT

 

Laisser un commentaire