28 C
Libreville
lundi 6 décembre 2021

Transport ferroviaire : Setrag va porter plainte contre x pour sabotage et intention de nuire à sa réputation

Le ministre des transports Brice Constant Paillat a tenu une réunion de crise  avec  les dirigeants de la société d’exploitation du transgabonais (Setrag) et l’autorité des régulations des transports ferroviaires (ARTF) ce 15 novembre 2021. Il était question au cours de cette rencontre d’échanger sur les circonstances ayant conduit  au déraillement du train marchandise N°1102 survenu le vendredi 12 novembre 2021 au PK 140 +800 dans les contours de Ndjolé et de mettre en place un plan d’action correctif.

La tutelle et les principaux acteurs du transport ferroviaire  ont analysé les causes du déraillement du train marchandise survenu le 12 novembre dernier et analysé les solutions rapides à apporter «Le directeur général nous a de façon exhaustive indiqué  les causes du déraillement et les enquêtes qui se poursuivent pour faire toute la lumière sur les conditions de survenance de celui-ci. Le deuxième point a été là dénonciation d’acte de malveillance» a déclaré le ministre des transports Brice Constant Paillat .

Selon les premiers éléments de l’enquête que le Directeur général de Setrag Christian Magni a présentés au patron des transports, la zone dite instable ou le train de 50 wagon a déraillé ne serait pas la cause principale. Selon les premiers éléments de l’enquêtes se seraient  plutôt des actes délibérés des personnes non encore identifié qui se seraient livrés à des actes malveillants sur la voie ferrée sur un rayon de plusieurs kilomètre  «Du côté de Setrag nous allons engager très rapidement le retrait de ces traverses  qui posent problème parce qu’il y a un problème notamment celui de l’environnement. Les traverses déposées sont des traverses créosotées.  il va falloir trouver, très rapidement et nous y travaillons déjà, des filières de valorisation de ces traverses là de façon à ne pas les conserver longtemps le long de la voie ferrée» a indiqué Christian Magni Directeur général de Setrag.

Avant de mettre à exécution la gestion de ces traverses stockés le long de la voie ferrée et pendant que toutes les données sont  collectées et analysées actuellement la Setrag va déposer, auprès des autorités compétentes, une plainte contre X pour sabotage et intention de nuire  à sa réputation. 

Henry Bertrant
Henry Bertranthttp://www.gabonlogistics.com
Journaliste-Spécialiste en communication digitale

Derniers Articles

Articles similaires