24.2 C
Libreville
dimanche 24 octobre 2021

Covid-19: Le Gabon va-t-il adopter le passeport vaccinal ?

La lecture affutée et froide des événements, mais surtout des conclusions de la dernière conférence gouvernementale font poindre l’idée éventuelle que le gouvernement gabonais à la longue imposera peut-être à ses concitoyens le vaccin pour se déplacer. Le dernier dispositif de mise en quarantaine n’est pas de rassurer les Gabonais encore moins pour réfuter cette idée qui mijote dans l’esprit de nos gouvernants.   

Le gouvernement a-t-il fait usage de nuances sémantiques ? Les hommes et femmes dirigés par Rose Christiane Ossouka Raponda ont-ils fait preuve de langue de bois en ne dévoilant pas clairement aux Gabonais le fond de leurs pensées ? Ces questions certains gabonais se les posent légitimement aujourd’hui au regard des dernières résolutions prises par l’exécutif gabonais sur le protocole de voyage dans le pays. 

Elles sont surtout mises en relief par une phrase dont le sens, en définitive, ne laisse planer aucun doute sur la teneur du vaccin et le rôle qu’il devra jouer pour toutes questions relatives au transport aérien. « Les personnes ayant une carte de vaccination à la Covid-19 sont exemptées de tout ce protocole », a-t-on pu écouter des membres du gouvernement pendant les réflexions relatives à la mise en place du dispositif de mise en quarantaine des passagers internationaux Gabonais y compris. 

Une phrase qui n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd. Même le quotidien l’Union s’interroge sur le véritable sens et les visées de petit message subliminal lourd de sens. 

« En somme, pour éviter les tracasseries et les dépenses liées au placement en quarantaine automatique, il vaut mieux être vacciné », rapporte le quotidien national. 

Au journal l’Union de préciser que « Le Gabon n’est pas le seul pays à pousser ses citoyens et les voyageurs vers le vaccin. L’Arabie Saoudite autorisera seulement 60 000 personnes (résidents ou nationaux) vaccinées contre le Covid-19 à effectuer le grand pèlerinage musulman à La Mecque, qui doit avoir lieu en juillet ». 

Reste à savoir si c’est bien la volonté insidieuse du gouvernement ou si graduellement elle compte imposer au Gabonais un carnet vaccinal pour tous les déplacements à l’international. 

Article précédentSupply chain Manager
Article suivantChef d’exploitation.

Derniers Articles

Articles similaires