26.7 C
Libreville
mardi 25 janvier 2022

Énergie: «Le Gabon achètera l’excédent de l’énergie à la guinée équatoriale pour alimenter les populations … »

Les experts du Pool énergétique de l’Afrique centrale(PEAC)  et ceux du ministère de l’énergie et des ressources hydrauliques du Gabon ont effectués des visites de terrain notamment dans les départements du woleu (Oyem) et Ntem (Bitam) pour évaluer le niveau d’avancement du Projet d’électrification interconnexion Gabon-Guinée équatoriale. 

Une mission de terrain a été effectuée récemment  par le Pool Energie d’Afrique Centrale (PEAC) et ceux du ministère de l’énergie et des ressources hydrauliques du Gabon. Les experts du projet ont d’abord  été reçus par les préfets des départements du woleu (Oyem) et Ntem (Bitam) pour expliquer l’objet de leur séjour dans ces localités et présenter le niveau d’évolution dudit projet. 

La délégation s’est ensuite rendue en Guinée équatoriale où elle a été reçue par ses collègues de l’énergie et des ressources hydrauliques. Elle a par ailleurs tenu une séance de travail technique avec ses différentes équipes techniques et managériales pour faire le point sur l’avancée du projet d’électrification interconnexion Gabon-Guinée équatoriale.

«Dans le cadre de ce projet , un protocole d’accord a été signé entre la République du Gabon et la Guinée équatoriale pour un échange d’énergie entre les deux parties. Concrètement, c’est la République Gabonaise qui achètera l’excédent de l’énergie à la guinée équatoriale pour alimenter les populations au niveau de la province du woleu-ntem et bien entendu aussi dans les villages environnants». a indiqué Alexis léandre Okouma,chef de service règlementation et normalisation au Ministère de l’énergie

En outre, une visite à la centrale thermique de la guinée équatoriale ,conduite par le directeur technique de la société d’électricité de la Guinée-équatoriale, a permis de voir les différentes installations sur site. «Nous considérons que le cahier de charge a été bien respecté par les deux parties. Nous le PEAC, en tant que facilitateur, nous nous réjouissons de cela». a déclaré Marc Edzegue, Assistant technique au Pool Energétique de l’Afrique Centrale». 

Rappelons que l’un des objectifs visés par ce projet d’électrification interconnexion Gabon-Guinée équatoriale  vise à remplacer les centrales diésel par des équipements  thermiques. C’est un partenariat Gagnant Gagnant pour les deux pays voisins de l’Afrique centrale. 

Le Pool Energétique de l’Afrique Centrale, en sigle PEAC, est une Institution spécialisée de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale(CEEAC). Il est chargé de la mise en œuvre de la politique énergétique, du suivi des études et de la construction des infrastructures communautaires, de l’organisation des échanges de l’énergie électrique et des services connexes dans l’espace CEEAC.

Henry Bertrant
Henry Bertranthttp://www.gabonlogistics.com
Journaliste-Spécialiste en communication digitale

Derniers Articles

Articles similaires