26 C
Libreville
vendredi 30 juillet 2021

Affaire SGTP mines: le permis d’exploitation disponible ce mois de mars selon le ministère

Une lueur d’espoir, c’est ce qu’entretient actuellement la centaine d’employé de la SGTP Mines de Mounana après la sortie du Directeur général des Mines et de la Géologie sur la menace qui planait sur leurs emplois depuis la suspension des activités de la SGTP Mines en raison de la non délivrance par l’administration des mines de son permis d’exploitation. M. Boulingui Boulingui a en effet rassuré et confirmé que la SGTP Mines aura son permis ce mois de mars. Ces gabonais aux portes du licenciement peuvent, souffler et s’armer d’espoir en attendant la délivrance effective par le ministère de tutelle. 

« Nous n’allons pas accepter que des familles gabonaises perdent leur seule source de revenus dans cette crise ». Ces mots pleins de responsabilités et de bon sens sont ceux du Directeur général des Mines et de la Géologie relayés par nos confrères de Gabonreview. S’exprimant sur la situation de la SGTP Mines dont les activités sont suspendues en attendant la délivrance du permis d’exploitation, Boulingui Boulingui a rassuré que toutes les dispositions étaient prises pour que la situation administrative de la SGTP Mines soit régularisée et avec elle, la sauvegarde de la centaine d’emplois des compatriotes gabonais. 

Selon M. Boulingui-Boulingui, Directeur général des Mines et de la Géologie, le non-renouvellement par l’administration des Mines de son permis d’exploitation n’était  simplement dû qu’à certains impératifs et préalables administratifs. « La SGTP Mines a bel et bien acquis le permis G2-108 en décembre 2018 qui est arrivé à échéance en décembre 2020. Une autorisation exceptionnelle lui a été accordée par mon prédécesseur » mais son renouvellement était assujetti à la signature par le ministre de tutelle Vincent de Paul Massassa. 

L’annonce de la délivrance imminente du permis d’exploitation définitive de la SGTP Mines par le Directeur général des Mines et de la Géologie est certainement la preuve manifeste de ce que l’entreprise gabono-gabonaise appartenant à Hervé Patrick Opiangah a rempli toutes ses obligations. C’est d’ailleurs ce que reconnaît l’administration des mines. « Les premières vérifications montrent que la société est à jour de ses obligations. Et, en tant qu’entreprise gabonaise, elle bénéficie d’autant plus d’intérêt à nos yeux », a reconnu  M. Boulingui-Boulingui avant de préciser qu’« Il n’y a aucun problème concernant la SGTP Mines ». 

Compte tenu de la légalité reconnue dans laquelle se trouve la SGTP Mines, plus rien désormais ne fait entrave à ce que Vincent de Paul Massassa et le ministère du Pétrole, du Gaz, des Mines et des Hydrocarbures ne délivre dans la période indiquée le fameux document en l’entreprise concernée. Gageons que l’administration des mines joindra les actes à la parole en sauvant les emplois de ces compatriotes de la carrière de Mounana, par la délivrance du permis d’exploitation définitive à la SGTP Mines.  

La rédaction Gabon logistics et Transports

Gabon logistics et transports
gabon logisticshttp://www.gabonlogistics.com
Gabon logistics est le premier portail web spécialisé en logistique et transports du Gabon. Site web édité par LE GROUPE GABON LOGISTICS ET TRANSPORTS.

Derniers Articles

Articles similaires