C’était lors du derniers conseil des ministres du vendredi 2 octobre 2020, présidé par Ali BONGO ONDIMBA, Président de la République, Chef de l’Etat, que M.Boris ATCHOUGOU ADMINA a été porté à la tête de la Direction Général des douanes Gabonaises et des Droits indirects.

Il succède à ce poste M.Dieudonné LEWAMOUHO OBISSA qui au cours de l’exercice de ses fonctions avait été suspendu puis blanchit et rétablit de sa fonction de directeur général des Douanes et des Droits indirects dans l’affaire de disparition de Kévazingo au port d’Owendo. Dans le meme ordre, l’ancien Directeur Général des Douanes et des Droits Indirects avait dans un communiqué annoncé la suspension des activités d’une soixantaine (60) de sociétés de transit opérant dans le secteur de l’import et l’export des marchandises pour non respect du Code des douanes en vigueur en République gabonaise qui fixe notamment les conditions d’éligibilité des opérateurs dans le domaine de l’import-export..

La passation de charge entre le Directeur Général des douanes et des droits indirects sortant (M.Dieudonné LEWAMOUHO OBISSA) et son Successeur M.Boris ATCHOUGOU ADMINA s’est tenue ce jeudi 08 Octobre 2020 en présence de Mme Edith Ekiri Mounombi Oyoumi actuelle Secrétaire général du ministère de l’Economie.

« Je voudrai solennellement remercier les autorités gabonaises pour la confiance placée en ma personne durant mon magistère. À mes collègues, ça été pour moi un plaisir de partager avec vous ces 20 mois de travail, qui nous ont permis de faire avancer certains chantiers. Nous avons mis du nôtre dans l’accomplissement de nos missions. », a déclaré LEWAMOUHO OBISSA, porteur du projet et défenseur, au cours de sa mission, des rumeurs sur le dysfonctionnement de Sydonia World, logiciel permettant de «sécuriser la chaine logistique des marchandises, de l’envoi automatisé du manifeste jusqu’à leur enlèvement dans les ports et aéroports».

Comment le nouveau DG des douanes Gabonaises et des Droits indirects compte-il rassurer les opérateurs économiques de la chaine logistique au Gabon en particulier en proie à la pandémie COVID-19 ?

« Permettez-moi de témoigner ma reconnaissance au président de la République pour ma nomination à ces fonctions. Bien que la tâche ne soit pas aisée compte-tenu du contexte sanitaire de la covid-19 qui a fortement impacté notre économie. Je vous réaffirme que nous ne ménagerons aucun effort, et que nous donnerons le meilleur de nous-même pour la réussite de l’administration des douanes (…) Il importe donc d’œuvrer pour réunir les conditions d’un environnement économique propice aux échanges tout en garantissant à l’ensemble des intervenants de la chaîne logistique internationale des outils, des procédures et des modèles de travail adapté. De nombreux défis nous attendent et nous interpellent tous. Ceci ne peut se faire que si nous adoptons une culture, privilégions la performance au travail, la compétence, la pro activité, l’esprit d’équipe, la transparence et l’intégrité. A cet effet je suis honoré d’être le garant de cette importante mission. » a fait savoir M.Boris ATCHOUGOU ADMINA

Riposte sanitaire, relance économique, modernisation de l’Etat… Ali Bongo Ondimba est à la manoeuvre sur tous les fronts en cette fin d’année 2020

La redaction Gabon logistics

Laisser un commentaire