27 C
Libreville
jeudi 4 mars 2021

COVID-19: Quelle logistique pour vacciner les gabonais ?

Comme annoncé par les plus hautes autorités de l’Etat, la campagne de vaccination des Gabonais dans le cadre de la lutte contre la covid-19 amorce sa phase de matérialisation. A cet effet, le Ministre de la Santé le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong et d’autres acteurs dudit secteur, ont  récemment tenu une réunion d’urgence le 14 janvier dernier. Au centre des débats, l’élaboration du Plan national de vaccination anti-Covid qui doit intégrer indubitablement une réponse logistique efficiente pour mener à bien ce projet et éviter les couacs des autres initiatives de ce genre

C’est sur la page facebook du ministère de la santé que les travaux visant à mettre en place le plan national de vaccination pour en assurer son effectivité et son efficacité ont été rendu public. Le ministre de la santé le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong en compagnie des responsables des comités techniques et scientifiques du Copil-coronavirus, du  représentant de la Présidence de la République, du Représentant résident de l’OMS, et des experts de l’UNICEF ont fait le point de l’avancée des travaux du comité d’élaboration et de réflexion de ce plan nationale de vaccination. 

Les conclusions desdits travaux font état de ce que le ministre de la Santé a donné des instructions fermes afin que la phase de matérialisation de ce projet soit menée de telle sorte qu’au moment du lancement, tout soit fin prêt. C’est en cette occurrence qu’il a donné certaines orientations. « Pour une planification optimale en matière de consommables et autres produits de santé, le Ministre a proposé l’intégration de l’Office pharmaceutique national (OPN). De même, il a instruit  les techniciens du Programme élargi de vaccination (PEV) d’entamer le travail de repérage et de préparation des sites de vaccination », a-t-on pu lire. 

A la lecture du communiqué de presse du ministère de la santé, il semble que la logistique du vaccin anti-covid serait sous contrôle. Il convient toutefois de nous interroger si les aspects soulevés par le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong sont les seuls susceptibles de mener à bien le projet du plan national de vaccination. Sans remettre en cause la qualité du travail effectué par les responsables des comités techniques et scientifiques du Copil-coronavirus, de nombreux  points  d’ombre mériteraient néanmoins d’être éclaircis. Comme celle relative à la réponse logistique à apporter pour vacciner efficacement et optimalement les gabonais. 

En cette occurrence, il est impératif que le ministère de la santé apporte des réponses aux questions suivantes. Pour cette campagne de vaccination des Gabonais, le flux de vaccins sera-t-il tiré par la demande, ou poussé vers les centres de distribution et de vaccination ? Est-il prévu  des plates-formes logistique  provinciales dotées  d’un nombre suffisant de congélateurs à -80° pour constituer des stocks de proximité et répondre, dans des délais courts, à une demande volatile et difficilement quantifiable ? Qui se chargera de piloter le flux en central ? Avec quels systèmes informatiques ?

Comment sera planifiée la distribution et comment seront opérés les arbitrages pour répondre au mieux aux variations des besoins sanitaires exprimés ? Comment sera gérée la traçabilité des produits sanitaires ? Comment sera évalué le niveau de performance du système logistique de vaccination (quels objectifs, quels KPI ?) Qui aura la charge opérationnelle du transport et de la distribution ? Qui gèrera sur un plan opérationnel, la relation avec les fournisseurs et les usines ? Comment seront réparties les tâches entre les opérateurs publics et les prestataires privés ? 

Autant de questions techniques et scientifiques d’ordre logistique hospitalière nécessaires à la réussite du Plan national de vaccination anti-Covid qui pour l’heure ne sont malheureusement pas évoqués lors des conférences de presse de nos autorités. Une réponse logique est donc attendu dans le prochains jours car elle constitue le fondement des attentes du président de la République qui veut  voir les Gabonais être parmi les premiers du continent à bénéficier des vaccins homologués.

Le ministre de la Santé, le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong gagnerait à rassurer les populations gabonaises sur cet aspect pour qu’ils aient la certitude de ce que toutes les mesures ont bien été prises pour organiser correctement en veillant sur la qualité des produits transportés pour vacciner plusieurs centaines de personnes. C’est une question de santé publique qui pourrait avoir des effets dévastateurs. Les autorités gabonaises en tête desquelles le ministre de la Santé auraient mauvaise grâce à répéter les erreurs du passé. Le fiasco de la distribution des kits alimentaires en raison d’aucune solution logistique existante est encore dans toutes les mémoires et la conscience sociale des gabonais et gabonaises. 

La rédaction Gabon Logistics et transports

logistics gabon
logistics gabonhttp://www.gabonlogistics.com
1er portail web de la logistics et des transports du Gabon

Rester connecté

9,693FansJ'aime
80SuiveursSuivre

Derniers Articles

Articles similaires