27 C
Libreville
jeudi 4 mars 2021

Gabon: La Société Autoroutière déroule son plan de gestion environnemental et social

Les  projets d’infrastructures de transport routier à l’instar du projet de la Transgabonaise doivent nécessairement passer par une série de consultations aussi bien économiques, sociales et environnementales auprès des populations impactées par ledit projet. Un projet qui a donné lieu à plusieurs consultations publiques dans le but d’en expliquer la pertinence.  

La Société autoroutière du Gabon (SAG) a lancé pendant deux jours (du 8 au 9 janvier dernier) des consultations publiques sur l’Étude d’impact sur l’environnement (EIE) dans la commune de Ntoum. L’objectif de ces consultations publiques était non seulement de présenter les opportunités d’emploi, mais aussi les effets et impacts du point de vue social et  environnemental.

Au cours de ces consultations, il est à noter, d’une part, la présence des représentants de la Direction générale de l’Environnement et de la Protection de la Nature (DGEPN), ceux du ministère des travaux publics, de l’urbanisme, du haut-commissaire à l’environnement et du cadre de vie et d’autres part la présence des responsables de la commune de Ntoum aussi bien civils que traditionnels. 

Ces parties ont échangé à bâton rompus sur les principales mesures d’atténuation et de bonification des impacts des travaux contenu dans le Plan de gestion environnemental et social (PGES) du projet de réhabilitation et d’exploitation de la Transgabonaise sur le tronçon PK 24-PK 50 de l’étape 1, dont les travaux devront être réalisés par la société AFCONS.

Ces travaux à réaliser, au cours du premier trimestre 2021, sur ce premier tronçon comprennent aussi bien la reprise de certains carrefours, la rénovation de la voirie et du système de drainage des eaux pluviales avec dédoublement des voies entre le PK 24 et le PK 40.2 et le réaménagement du tronçon PK 40.2 – PK 50.1 dans son emprise actuelle 

En ce qui concerne les populations impactées par cet ambitieux projet, notons que des études sont en cours pour permettre de déboucher sur un plan d’action de réinstallation de ces populations  afin de préserver leurs droits. Un système  de gestion et de prise en charge de tout mécontentement  sera au service des populations de la commune de Ntoum.

La rédaction Gabon logistics et transports

logistics gabon
logistics gabonhttp://www.gabonlogistics.com
1er portail web de la logistics et des transports du Gabon

Rester connecté

9,693FansJ'aime
80SuiveursSuivre

Derniers Articles

Articles similaires