27 C
Libreville
mercredi 27 octobre 2021

Promotion Afrijet: Deux avions exclusifs le Mercredi et dimanche pour les vols sur Port-Gentil/Franceville

Pour permettre aux gabonais de se rendre aisément dans la cité pétrolière à Port-Gentil et dans la capitale provinciale du Haut-Ogooué à Franceville, la direction de la compagnie Afrijet a décidé de bloquer deux jours pendant lesquels, elle va affréter deux avions exclusivement pour ces destinations aux tarifs exceptionnels mise en place pour l’été. 

36.000 francs TTC sur un aller simple vers Port Gentil, 45.000 francs TTC sur un aller simple vers Franceville, c’est la politique promotionnelle de tarifs exceptionnels et historiques adoptés par la compagnie Afrijet a décidé de mettre en place pour sauver son été, après une année difficile marquée par crise de la covid-19. 

Pour ce faire, la direction de la compagnie dans le but de vendre lesdits billets avec efficience a fait le choix de consacrer chaque semaine durant toute la période de promotion deux jours pour effectuer lesdits vols. « Mercredi avec les vols 114 et 115 puis dimanche notamment sont des jours pendant lesquels les tarifs sont à 90% ceux de la promotion » nous a précisé, Marc Gaffajoli. 

L’administrateur Directeur général d’Afrijet de préciser en outre que pour des raisons de stratégie et dans l’optique de garder un certain contrôle des ventes, la compagnie « met à disposition 30 billets chaque jour uniquement sur les 3 jours qui suivent. L’idée c’est d’avoir un contrôle permanent sur le stock. Avec ce système, on en a déjà vendu 2000 mille billets », informe t-il. 

Une politique promotionnelle qui intègre parfaitement la vision du Directeur général qui, dans sa vision, veut privilégier l’humain tout comme l’évolution de ce secteur dont le voyageur est la clé de voûte comme il l’avait expliqué dans une interview accordée à nos confrères de L’Union. « La crise du COVID 19 a demandé de gros efforts, les Gabonais ont besoin d’air, ils ont besoin de voir leurs proches, les gens qu’ils aiment, ils ont besoin d’une pause, ils ont besoin de mobilité. Et nous aimons trop l’aviation pour nous résoudre à la voir déserter pour des questions de prix », a-t-il indiqué. 

Derniers Articles

Articles similaires