28 C
Libreville
dimanche 13 juin 2021

Discours sur les mesures d’allègement covid-19 de son excellence Ali bongo Ondimba Président de la République chef de l’État

Gabonaises, Gabonais, Mes chers Compatriotes, Depuis plus d’un an, notre pays fait face avec courage et détermination à une redoutable épreuve.

Comme partout ailleurs dans le monde, la pandémie de la Covid-19 a frappé et endeuillé notre pays, déstructuré notre société, perturbé notre quotidien, bousculé nos habitudes et notre vivre ensemble.

Afin de freiner la propagation de cette épidémie, sur mes instructions, le Gouvernement a élaboré une stratégie de riposte et pris des mesures de précaution d’une ampleur inédite.

Ces mesures n’avaient pour seul objectif que de sauver des vies. En nous protégeant, en protégeant nos familles, nos proches et toutes les populations qui résident dans notre pays.

Malheureusement, certains d’entre nous n’ont pas survécu à cette pandémie.

Des familles ont été endeuillées et englouties par une douleur immense et si inattendue.

A toutes ces familles, je voudrais réitérer l’expression de mes plus sincères condoléances et de ma profonde compassion.

Ces décès nous ont affectés individuellement et collectivement et ont fragilisé notre vivre ensemble.

Mes chers compatriotes,

Malgré ce contexte éprouvant, vous avez su faire preuve de patience, de courage et de résilience.

En respectant majoritairement les diverses mesures restrictives qui ont été prises. En observant la stratégie rigoureuse érigée pour contrer la pandémie, dont la campagne de vaccination est un jalon important.

Alors que de nombreux pays sont confrontés à des pénuries de vaccins contre la Covid-19, le Gabon, par des choix judicieux et efficaces, est parvenu à sécuriser son approvisionnement en vaccins.

A ce jour, environ 14 mille personnes ont déjà été vaccinées, et ce n’est qu’un début. Dans les toutes prochaines semaines, ce nombre augmentera considérablement.

Mes chers compatriotes,

Il y a quelques semaines, j’évoquais une lueur au bout du tunnel. Cette lueur, qui symbolisait l’espoir d’une sortie de crise, fait place aujourd’hui à une lumière qui brille de plus en plus fort.

Ce combat que nous n’avons cessé de mener avec force, nous sommes en passe de le gagner.

En effet, depuis plusieurs semaines, le nombre de contaminations s’est stabilisé autour de 50 par 5 jour. Les épidémiologistes sont formels : un plateau a été atteint.

Ce résultat, dont nous pouvons nous réjouir, est résolument le fruit d’un effort collectif. Il est la somme de décisions difficiles, mais courageuses et responsables, prises très tôt.

Du dévouement et du professionnalisme de nos personnels de santé, auxquels je rends à nouveau un vibrant hommage.

Il émane également du civisme de la grande majorité de nos concitoyens.

Les efforts et les sacrifices, que nous avons consentis collectivement, ont produit des résultats tangibles. C’est la victoire de tout un peuple.

Aussi, ai-je décidé d’alléger plusieurs mesures prises dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire.

En premier lieu, le début du couvre-feu est repoussé à 21 heures, pour nous permettre de 6 reprendre certaines activités économiques ou sociales mises en léthargie.

Pour ce qui est des restaurants et des bars, ils pourront ouvrir jusqu’à 20h30. Leur accès sera conditionné par la présentation d’un test PCR d’une validité de 14 jours ou d’une carte de vaccination Covid-19.

Par ailleurs, les personnes vaccinées seront exemptées de certaines restrictions en vigueur. Elles pourront notamment circuler librement pendant le couvre-feu, à l’intérieur du pays et dans certains lieux publics, ou encore, participer sans contrainte aux réunions de culte et aux activités sportives.

Comme vous pouvez le constater, nous nous acheminons progressivement vers un rythme de vie quasi-normal.

Toutefois, nous devons rester prudents. Aussi, certaines restrictions seront-elles, pour l’heure, encore maintenues.

Elles concernent essentiellement les voyageurs internationaux, pour lesquels le protocole sanitaire est renforcé. A leur arrivée au Gabon, ils effectueront un test PCR et observeront une quarantaine de 24 heures dans des établissements hôteliers de la place, jusqu’à présentation d’un test PCR négatif. Cette décision sera effective à partir du 15 juin 2021.

Les personnes vaccinées seront également exemptées de cette quarantaine. Gabonaises, Gabonais,

Mes chers compatriotes,

Ces mesures d’allègement, que j’annonce aujourd’hui, entreront en vigueur dans les prochains jours, selon les modalités fixées par le Gouvernement.

Elles ne sont que la première étape d’un plan plus large qui vise à nous permettre de revenir, rapidement, à la vie d’avant la pandémie.

Je sais que chacun d’entre nous y rêve…

Toutefois, pour vivre de nouveau ces moments de convivialité et de totale liberté, nous devons poursuivre les efforts collectifs, ne pas nous relâcher dans le respect des mesures barrières, adhérer massivement à la vaccination.

C’est alors que nous pourrons, toutes et tous, reprendre, très rapidement, le cours normal de nos vies. C’est ce que je vous souhaite. C’est ce que je nous souhaite.

Je vous remercie.

logistics gabon
logistics gabonhttp://www.gabonlogistics.com
1er portail web de la logistics et des transports du Gabon

Rester connecté

9,779FansJ'aime
51SuiveursSuivre

Derniers Articles

Articles similaires