28 C
Libreville
dimanche 13 juin 2021

Un navire porte conteneur ravagé par des flammes en haute mer

Les images sont terrifiantes. Un grave incendie s’est déclaré  le 20 mai à bord du feeder opéré X-press feeders nous apprend le journal de la marine marchande dans un article publié sur son site le 27 mai 2012.

C’est un porte conteneur de 2700 EVP , le X- press Pearl, qui traverse des heures sombre de son histoire. Depuis plus d’une semaine le navire est ravagée par des flammes d’une forte intensité toujours pas maîtrisé par les secours en raison des mauvaises conditions météorologiques et une mer très agite. A l’origine, un conteneur contenant des marchandises dangereuses.

Le 26 mai, un hélicoptère militaire a largué près d’une demi-tonne de produits chimiques ignifuges sur le navire tandis que la marine sri-lankaise et quatre remorqueurs s’emploient en vain depuis plusieurs jours à canaliser le feu sur le navire chargé de 1 486 conteneurs dont certains contenant 25 t d’acide nitrique et d’autres produits chimiques. ” nous apprend le portail web de la marine marchande.

Pour l’heure et comme le rapporte notre confrère médiatique, ”les autorités sri-lankaises ont alerté dès le début de la semaine sur la menace d’une marée noire avec un risque de déversement d’environ 100 t de pétrole en plus des 278 t de combustible de soute dont une partie aurait déjà été pompée. La structure fragilisée du feeder battant pavillon de Singapour et opéré par l’armateur X-Press Feeders, menace de se rompre. Sur 1486 conteneurs, « seuls » huit pertes de conteneurs ont été comptabilisées dont un a déjà été retrouvé sur le rivage. Aucune information n’a été apporté sur leur contenu.”

De plus , rajoute le journal de la marine marchande ”L’autorité sri-lankaise de protection de l’environnement marin (MEPA) a ouvert une enquête après que les médias eurent rapporté que l’équipage avait découvert une fuite de produits chimiques dans les conteneurs au cours de la traversée. Le capitaine aurait néanmoins pris la décision de jeter l’ancre au large de Colombo. L’opérateur du navire a réfuté les révélations de certains médias selon lesquelles le navire se serait vu refuser l’entrée dans les ports de Hazira en Inde et Hamad au Qatar”.

Seulement l’armateur a tenu a rectifié cette information en en affirmant que « Ces informations sont inexactes, a déclaré X-Press Feeders. Des demandes ont été faites aux deux ports pour décharger un conteneur sur lequel avait été décelée une fuite d’acide nitrique mais il n’y avait pas d’installations spécialisées ou d’expertise immédiatement disponibles pour traiter le problème ».

Cet évènement rappelle en outre toute la problématique liée au transport des matières dangereuses à bord des navire. Un véritable problème qui inquiète davantage toute la chaine logistique. une cargaison de fret maritime mal déclaré est une bombe flotante.

logistics gabon
logistics gabonhttp://www.gabonlogistics.com
1er portail web de la logistics et des transports du Gabon

Rester connecté

9,779FansJ'aime
51SuiveursSuivre

Derniers Articles

Articles similaires